Le référentiel de la participation dans l’habitat participatif



Un outil pédagogique pour le développement de la participation citoyenne dans l’Habitat

image REPHP.png (0.1MB)
REPHP

L'Habitat Participatif ?


Comme vous le savez le terme « habitat participatif » trouve son origine aux 1ères Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif organisées en 2010 à Strasbourg. Il rassemble des initiatives d’habitants qui dès l’après-guerre ont monté des projets alternatifs autour de l’habitat et se sont organisés en réseau.

Cette démarche couvre une grande variété de projets. L’autopromotion côtoie des opérations réalisées en partenariat avec des opérateurs professionnels et notamment des organismes HLM. Certains groupes créent des coopératives d’habitants, d’autres sont locataires HLM, d’autres encore gèrent leurs biens en copropriété ou en propriété collective (attribution en jouissance). Des projets de 3 ou 4 logements se réclament autant de l’habitat participatif que certains projets plus institutionnels avec plusieurs dizaines de logements. L’habitat participatif peut se résumer en trois principes fondamentaux :
  • Un regroupement de futurs habitants autour de leur projet immobilier afin de participer aux objectifs, à la programmation et à la conception de leur cadre de vie.
  • Une action collective avec une gouvernance partagée qui fait émerger un nouvel acteur social, le collectif en capacité de décider et d’agir ensemble.
  • Un usage d’espaces communs.

Quelle place pour les habitants dans les projets ?

Ces principes étant formulés et reconnus, comment s’appliquent-ils concrètement dans les processus d’une opération immobilière ? Le Référentiel de la Participation dans l’Habitat Participatif (REPHP) est une contribution visant à apporter des réponses à cette question. Le comité du référentiel (composés à parité d’accompagnateurs, membres du RAHP et d’habitants membres de la Coordin’action de l’habitat participatif a cherché à mettre en évidence les aspects organisationnels et programmatiques particuliers de l’habitat participatif par rapport à des projets immobiliers conventionnels qui se déroulent en l’absence des futurs usagers.
Au-delà de ces aspects inhérents à la démarche, il permet également de rendre visible d’autres ambitions développées régulièrement par les groupes-projets comme la qualité environnementale, le lien social ou la recherche de solutions en matière de qualité de vie dans l’âge.

Un outil d'évaluation et d'aide à la décision…

Le référentiel de l’Habitat participatif est un outil pédagogique pour les projets d’habitat participatif et ceux qui s’intéressent à la participation des usagers dans l’habitat.
Il évalue 15 marqueurs ou thèmes du projet afin d’explorer les différents champs de la participation en relation avec le projet immobilier ou sa réalisation.
Il peut donc être utilisé en amont pour définir des objectifs adaptés à un groupe d’habitants ou à l’opération envisagée ; et a posteriori pour évaluer le niveau de participation et ses effets.

Il peut être utilisé selon plusieurs modalités par :
  • Un groupe d’habitants pour se positionner collectivement de manière autonome,
  • Un accompagnateur pour les aider à préciser les dimensions de leur projet,
  • Une collectivité, un bailleur ou porteur de projet, pour clarifier ses intentions et les degrés de participation visés,
  • Un auditeur certifié pour un groupe postulant à un Appel à Projet bâtiment durable (type No Watt en région Occitanie).

… qui permet de prendre du recul.

Le référentiel REPHP est bien un outil pédagogique et collaboratif permettant de situer un projet au travers des mesures concrètes mises en application (si la réalisation est déjà faite) ou décidées par les porteurs du projet (si l’auto-évaluation se fait en amont).
Chacun peut s’approprier cet outil afin d’évaluer sa propre démarche et envisager éventuellement une progression dans le tableau. Le REPHP vise avant tout un cercle vertueux permettant d’analyser une situation donnée et d’organiser une progression.

… et aide les acteurs à parler un langage commun.

Le comité du référentiel développeur du référentiel est garant de son évolution. Il s’interdit à mettre en place un outil normatif, encore moins un label.
Ceci étant, dans le cadre de conventions spécifiques avec la Coordin’action, l’outil peut être retenu comme une base d’évaluation dans le cadre d’appels à projets ou en complément d’autres outils d’évaluation, notamment dans le domaine de la qualité environnementale et de l’innovation sociale.
Des auditeurs, formés et certifiés par le comité du référentiel, assureront la qualité d’utilisation du REPHP telle que définie par la Coordin’action. Un entretien avec les parties prenantes habitantes complètera les éléments justifiants le positionnement sur la grille d’évaluation.
Des auditeurs, formés et certifiés par le comité du référentiel, assureront la qualité d’utilisation du REPHP telle que définie par la Coordin’action. Un entretien avec les parties prenantes habitantes complètera les éléments justifiants le positionnement sur la grille d’évaluation.

Pour en savoir plus, entrez en contact avec les évaluateurs certifiés .