BonPati

Précisions éventuelles Projet d'habitat participatif à Bordeaux
Etes-vous en phase avec ces 5 orientations ? Oui, bien sur, même si la n°3 est inclus dans la n°5.
Maintenant, place à l'action.
Quelles sont les orientations qui vous semblent les plus importantes ? (mettre éventuellement une note de 1-plus important à 5-moins important) 1: Inspirer le plus grand nombre
2: Fédérer l’ensemble des acteurs de l’habitat participatif
3: Partager les ressources techniques
4: Mobiliser les initiatives citoyennes
5: Innover pour un mouvement en constante réinvention
Quelles sont selon vous les actions que doit mener la Coordin'action ? Avant tout, il faut communiquer, pour répondre à 2 défis:
- multiplier les candidats à l'HP, car c'est le meilleur moyen de sécuriser les projets et d'en réduire la durée.
- changer l'image de l'HP, encore trop associée à la "vie en communauté", et montrer qu'il y a une multitude d'objectifs différents et de personnalités variées, là encore pour avoir plus de volontaires
Sur ce point, les JPO sont une bonne solution mais il faudrait aussi une plus grande présence des défenseurs de l'HP dans les évènements variés et auprès des maires.

Ensuite, il faut mettre en relations les projets : pour partager les savoir-faire nombreux, et aussi pour rappeler les fondements de l'HP (la valeur travail notamment), qui peuvent avoir tendance à être oubliés par les nouvelles générations.
Pour cela, une newsletter (trimestrielle ?)faisant une large place aux témoignages serait très utile. Il ne faut pas surestimer la fréquentation de l'observatoire juridique et financier.
Selon vous, qui participe et selon quelles modalités aux actions de la Coordin'action ? Tous ceux qui en partagent les objectifs !
Plus précisément, j'ai le sentiment que les structures régionales se focalisent trop sur l'assistance à maîtrise d'usage, dans un objectif de professionnalisation, et délaissent le travail de communication / sensibilisation. Si cette tendance ne s'inverse pas, on aura bientôt autant d'AMO/AMU que de groupes de futurs habitants.
La Coordin'action doit mener un travail d'identification locale d'associations / groupes pour relayer ses messages et mobiliser.
Selon vous, qui peut adhérer à la Coordin'action et sous quelle forme ? Pourquoi exclure les groupes d'habitants / futurs habitants ?

En habitat participatif, la règle d'or est que l'union fait la force.
Selon vous, quel mode de gouvernance devrait être appliqué ? Sans précision sur les modes disponibles et leurs vertus respectives, difficile de répondre.
Selon vous, quels sont les outils et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs de la Coordin'action ? D'abord, la Coordin'action doit pouvoir justifier de sa représentativité et de son importance. Pour cela, il faut des membres, encore des membres. Ensuite, on a du poids pour demander de l'argent aux pouvoirs publics, aux coopératives immobilières ...

Ensuite, il faut s'appuyer sur les ressources humaines en faisant des appels aux bonnes volontés. Là encore, c'est un principe de base de l'HP. De même que dans un groupe, on ne demande pas à tout le monde d'être expert en jardinage ou en gestion de copro, mais que l'on demande à chacun d'aider selon ses capacités. Il y a forcément dans les groupes d'habitants de France des pros du juridique, de la communication, de la construction, de la banque, de l'environnement...

Concrètement, une newsletter aiderait à fédérer le mouvement.
En communication, agir au niveau de chaque association départementale des maires de France serait pertinent.
Si vous souhaitez apporter une autre contribution / suggérer une autre question La réalisation d'un MOOC habitat participatif, conçu en lien avec des AMU, des coopératives immobilières et des groupes d'habitants (dans leurs différentes formes juridiques) serait utile dans les phases de lancement des projets. Et ce serait aussi une occasion de communiquer sur l'habitat participatif.
Personne contact Jean Veyrat
BonpatI (Où va-t-on ensemble ?)
créée le 26.05.2018 à 18:27