Isolation de la maison : idées reçues

L'isolation des murs et des combles est sujette à des nombreuses idées reçues.Une bonne isolation est primordiale dans une maison. Cependant, quand on parle d’isolation, beaucoup de préjugés circulent ! En tant que spécialistes de la rénovation d'appartement à Montpellier nous allons lever le voile sur quelques idées reçues.

1. L'isolation n'est utile qu'en hiver

Faux. L’isolation est aussi importante en été qu’en hiver. Elle doit répondre à des objectifs en matière de consommation d’énergie et doit permettre d'éviter l’utilisation d’un système de climatisation.

2. Les isolants épais sont plus efficaces

Faux. Ce n’est pas l’épaisseur de l’isolant qui fait sa qualité, mais les matériaux qui le constituent et qui définissent son niveau de performance. Sa performance dépend de sa conductivité et de sa résistance thermique.
La conductivité thermique se mesure en lambda λ. Cette valeur définit la quantité de chaleur qui traverse 1m² de matière pour 1cm d’épaisseur pour un écart de 1°C. Plus le λ est petit, plus l’isolant est performant.

La résistance thermique (R) indique la résistance au flux de chaleur (m2.K/W). Elle dépend de l’épaisseur du matériau (en mètre) et de la conductivité thermique. Plus R est grand plus l’isolant est efficace.

3. L’air de la maison est moins sain

Faux. Avec l’isolation les maisons sont étanches à l’air. Mais elles sont équipées de ventilation mécanique (VMC) pour assainir l’air intérieur et le renouveler. De plus, ouvrir les fenêtres régulièrement permet d’évacuer les polluants de l’air à l’intérieur de la maison. N’oubliez pas d’entretenir votre VMC.

4. Les matériaux naturels sont écologiques

Faux. Tous les matériaux d’isolation biosourcés ou non reçoivent un traitement contre l’humidité, les insectes et le feu. Aucun matériau n’est 100% naturel. De plus les isolants végétaux sont élaborés avec des fibres polyester pour maintenir les fibres végétales. La laine de mouton doit elle aussi recevoir un traitement antimite et au sel de bore.

5. L’isolation surchauffe la maison en été

Faux. L’hiver, l’isolation retient la déperdition de chaleur. En été le procédé est inverse, il freine la pénétration de la chaleur externe dans votre habitat. Pour profiter des quantités naturelles de calories, la norme RT 2012 conseille une implantation bioclimatique. Cependant vous devez vous en protéger l’été, avec l’utilisation de store par exemple.
Nous vous préconisons d’ouvrir vos fenêtres les nuits d’été. Quand la température extérieure descend en-dessous de celle de la maison, il est bon d’ouvrir les fenêtres et créer une circulation de l’air pour libérer la chaleur logée dans les murs (déphasage).

6. La norme RT 2012 entraîne une hausse du prix des maisons

Vrai et faux. Le développement du niveau de performance thermique des maisons a augmenté le coût de production d’environ 12%. Ce coût est ensuite compensé par une baisse de la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer la maison.

7. La laine de verre représente un danger pour la santé

Faux. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la laine de verre ne représente pas de risque pour la santé. Elle est cependant classée dans la rubrique « inclassable quant à la cancérogénicité pour l’homme ». Même si la laine de verre s’avère irritante lors de sa pose, elle n’est pas dangereuse pour l’homme.

8. Plus besoin d’installer de cheminée

Faux. La réglementation thermique valorise le chauffage au bois. Il faut juste l’anticiper et installer des matériaux adaptés. Les poêles ou foyers doivent être étanches et avoir une prise d’air extérieure pour ainsi éviter une mauvaise combustion. Le manque d’étanchéité peut entraîner un retour de fumée. Néanmoins, ces outils absorbent l’air dans la pièce pour fonctionner, ce qui entraîne une raréfaction de l’oxygène.

9. Opter pour l’isolation par l’intérieur seulement

Faux. L’habitude en France est d’isoler les maisons par l’intérieur, car ce procédé est moins coûteux. Il ne faut pas pour autant oublier que l’isolation par l’extérieur est aussi possible (ITE), dans le cadre d'une restauration de façade en particulier. L’isolation par l’extérieur est plus efficace, notamment entre les jonctions murs/planchers, murs/plafonds ou encore murs/menuiserie. Son seul désavantage est son coût plutôt onéreux.

10. L’isolation thermique est aussi phonique

Faux. Les problèmes et les solutions ne sont pas les mêmes. L’isolant thermique réduit la déperdition de chaleur en régulant les flux entre l’intérieur et l’extérieur. A l’inverse, l’isolant phonique n’a aucune performance thermique. Vous pouvez cependant trouver sur le marché des isolants thermiques qui jouent aussi le rôle d’isolant phonique pour ainsi réduire les nuisances sonores.